Le mot du Bâtonnier

Article

Oui, voilà encore une lettre !

Il paraît que les femmes écrivent les lettres qu’elles aimeraient recevoir.

Alors cette fois voici une  lettre que je voudrais recevoir.

Madame le Bâtonnier

Moi Ministre de la justice, « L’Etat de droit j’y crois ».

Les manifestations organisées dans tous les palais de justice  du Royaume, par les magistrats, les greffiers  et les avocats ont secoué les responsables politiques.

Voici les dernières nouvelles.

Dans l’intérêt des justiciables,  je prends toutes les mesures et je donne tous les moyens pour une Justice  indépendante,  efficace, humaine et de qualité. Comme ancien avocat et comme Ministre, Je considère que ce sont les conditions essentielles de la démocratie et de l’Etat de droit.

Le nombre de magistrats et de greffiers  va être augmenté de telle manière que l’on résorbe l’arriéré et que l’on empêche tout retard dans le traitement d’un dossier.

Les conditions d’accès à l’aide juridique vont  être assouplies, la tva va être réduite à 6 %  sur les honoraires d’avocat, une réduction des frais de procédure va être décidée.

La réflexion sur l’amélioration du système carcéral porte ses fruits. Des fonds sont disponibles pour que les conclusions des experts soient suivies d’effets.

La  proposition de loi visant à promouvoir l’assurance protection juridique a été adoptée  en commission des finances. Les votes ont été serrés.[1] La proposition doit à présent être adoptée en séance plénière. Cette assurance aura pour effet de favoriser l’accès à la justice des classes moyennes. Certes un syndicat a fait pression sur le PS pour que le droit du travail soit exclu de la couverture. Nous allons franchir cet obstacle.

Je tiens à remercier les avocats de votre Barreau qui ont participé à cette manifestation organisée dans l’intérêt d’une bonne justice !

Koen Geens

Chers confrères,

Ce qui précède est de la fiction hélas.

On invente toujours des histoires quand on est amoureux de sa profession et nul doute nous le sommes tous.

Le Barreau de Liège a sa lettre, qu’on pourrait décrire comme un courrier vrai, que le Barreau s’écrit à lui-même, pour se donner des nouvelles à lui-même.

Quelle utilité me direz-vous ?

C’est qu’il y a la lettre et il y a aussi l’action que décrit la lettre

Et des nouvelles- des vraies-, nous en avons.

Voici ce que nous avons réalisé :

L’application « Toolsbar » qui a été conçue avec les barreaux du Brabant Wallon et de Namur sera présentée aux avocats le 25 avril à l’occasion d’une manifestation qui se tiendra à la rotonde. J’attends que les avocats viennent  nombreux. Tous les Conseillers de l’Ordre l’ont testée avant de la proposer et la CLJB a emboité le pas.

Cette application est gratuite et permet la centralisation de toutes les informations  destinées aux avocats (info ordre, lettre du bâtonnier……). Elle permettra aussi les  formations en ligne.

Le nouveau site internet de notre barreau  sera  opérationnel à la fin du mois de juin.

Le « pli juridique » sera distribué dans tous les bureaux. Cette revue est éditée par Anthémis , son comité scientifique est composé de tous les Bâtonniers francophones et germanophone .

Le Conseil de l’Ordre lance le prix de la meilleure  capsule vidéo traitant des règles de déontologie et prévoit l’édition d’un ouvrage sur la déontologie.

Je tiens à ce que les nouvelles technologies n’entrainent pas une spirale d’isolement entre les avocats, aussi un nouveau local de réunion a été aménagé pour le Barreau, dans l’ancienne bibliothèque des référendaires du tribunal de première instance.

Moi, Bâtonnier, « La vie du Barreau, j’y crois. »

Confraternellement vôtre,

Isabelle TASSET
isabelle-tasset-small

[1] Ont voté pour : MR, CD&V, Open VLD, cdH ; ont voté contre : S.PA, PS, Ecolo ; s’est  abstenue la NVA.