Toutes directions

Article

Emmanuel P.Jean-Pierre Jacques:  Comment t’es venu l’idée d’ouvrir un commerce de livres dédiés aux voyage. ?

Emmanuel Pecqueux (EP): J'ai d'abord eu l'envie de faire quelque chose sur Simenon mais, outre le fait qu'il ne soit plus autant lu, le modèle apparaissait difficilement rentable. N'ayant pas fait d'études de littérature, je ne me sentais pas autorisé à verser dans ce genre. L'idée du voyage s'est finalement dégagée au détour d'une discussion avec un ami sur une terrasse de café un soir. J'ai élargi à la cuisine en pensant que nous n'étions pas dans une capitale et qu'il ne fallait pas exagérer la spécialisation.

JPJ: As-tu été soutenu dans ta démarche ? As-tu reçu de l’aide dans la mise en place de ton projet ?

EP: J'ai pu obtenir une bourse de pré-activité, décernée par la Région wallonne, pour préparer le projet (repérages d'activités similaires, image, logo, site web, ...). J'ai également reçu une bourse Créashop de la ville de Liège qui encourage la création de nouveaux commerces. Cette dernière bourse m'a notamment aidé à acquérir les étagères pour la présentation des livres et à financer une partie de l'éclairage du magasin.

DSC03993-1024x768JPJ: Peux-tu expliquer la philosophie qui a prévalu à la création de ton concept store ?

EP: Il s'agissait de créer un endroit convivial et propice à l'évasion. Ce lieu est dédié tant aux locaux en partance qu'aux touristes de passage. Il doit être aussi un lieu de rencontres, d'échanges d'expériences et d'ouverture sur le monde et les autres cultures. Enfin, l'endroit se veut être calme sans être monacal et chacun (enfants, adultes, livresques ou moins) doit se sentir accueilli.

JPJ: Il n’y a pas qu’un commerce de livres… peux-tu nous expliquer les différentes activités qui sont organisées ?

EP: Outre la vente de guides (classiques et moins classiques) , de cartes (routières, vélo, topographiques, des plans de ville) , je propose des topo-guides pour les randonnées, des récits de voyages, des beaux livres de photos sur les villes, les régions, les pays. Il y a aussi toute une série d'ouvrages sur Liège et la Belgique tant en français qu'en allemand, anglais et néerlandais mais aussi un rayon enfant tourné vers la géographie. Vous trouverez des planisphères, des mappemondes, des objets liés au voyage (malles, lampes, sièges, meubles,...) mais également un assortiment sur Compostelle, Enfin des cartes anciennes, des carnets de voyages, des cartes postales,...

Par ailleurs, il est possible de manger sur place (salé ou sucré), de boire un café, un soft, d'assister à une conférence le plus souvent gratuitement, d'admirer une expo de photos ou de peintures sur le thème du voyage, de s'inscrire à une table de conversation en différentes langes voire de louer un vélo pour une heure ou plus, ...

DSC04015-1024x768JPJ: Pourquoi avoir décidé d’organiser des tables de conversation en langue étrangères ? Est-ce que cela répond à une demande ?

EP: Les tables se sont imposées rapidement comme un complément, une manière de faire vivre l'endroit. Il faut croire que cela répond à une certaine demande puisque le panel de langues s'est élargi tout au long de cette année (anglais, espagnol puis allemand, néerlandais puis italien, français langue étrangère et portugais). Les thèmes abordés lors de ces tables d'1h30 tournent autour du voyage ou de la cuisine et des natives assurent l'animation.

JPJ: Que t’a apporté ton expérience au barreau dans le cadre de ce projet ?

EP: Je pense que le barreau est une bonne école pour lancer, dans un second temps, une nouvelle activité indépendante. Le fait d'avoir du faire face à des situations difficiles, variées et inopinées mais aussi le fait de connaître les arcanes administratives, les obligations légales constituent assurément des armes précieuses pour se re-lancer.

Ensuite, régulièrement, je suis amené à rédiger un contrat de dépôt pour des livres ou autre chose mais aussi un contrat de distribution dans le cadre d'une collaboration avec un éditeur et ma formation de juriste me rend autonome.

942258_1760348377585020_7384923541638334807_nJPJ: Quels sont les projets pour l’année prochaine ? Quelles sont les nouveautés qui vont arriver ?

EP: A la rentrée, il y aura des tables de conversation en japonais, des collaborations avec des restaurateurs, des artistes, des éditeurs, des auteurs qui donneront lieu à des événements. J'aimerais rédiger une fiche de conseils de lectures par pays, accroître la collaboration avec des agences de voyages alternatives, des randonneurs-voyageurs.

Je dois également m'attacher à accroître la notoriété de l'endroit en proposant des visites contées, des rallyes touristiques au départ de la librairie et de promouvoir la mise en location ponctuelle du 1er étage.

 

Logo_Toutes_Directions_Librairie_Avec_Degrade_Cadre-223x300Une adresse: Rue de la Violette, 1-3 (juste à côté de l'Hôtel de Ville)

Un site à consulter : http://toutesdirections.be/wp/